Benoit Lison

Championnat FFSA GT-GT4 France

Nogaro 18-22 avril 2019

AVANT COURSE

DES DEBUTS PROMETTEURS POUR L’EQUIPAGE BELTOISE / LISON

 

Présent comme pilote instructeur pour Laponie Expérience l’hiver, la saison 2019 de Benoit démarre fort puisqu’il s’apprête à relever le défi du championnat FFSA GT-GT4 France. Il fera équipe avec Vincent Beltoise, au volant d’une Alpine A 110 GT4 n°919 avec le team Mirage Racing (catégorie Pro-Am). Le premier rendez-vous d’une saison 2019 qui s’annonce trépidante.
L’équipage Beltoise / Lison est en action aujourd’hui, jeudi 18 avril, pour la 1ère journée d’essais officiels, sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro, dans le cadre des Coupes de Pâques de Nogaro.
Deux séances d’essais libres, entrecoupées par la parade dans les rues de Nogaro, suivront avant que le chronomètre ne livre son premier verdict lors des qualifications samedi soir. Les deux courses sont programmées dimanche à 15h45 et lundi à 13h50.

« Mon premier contact avec l’Alpine A110 GT4 a vraiment été positif. J’ai tout de suite été à l’aise et j’ai pris beaucoup de plaisir. Le feeling avec Vincent est bien passé et nous avons rapidement formé un duo homogène puisque nos retours allaient dans la même direction. Comme nous sommes tous sur la même longueur d’onde, nous avons une carte à jouer, mais il nous reste du travail. J’ai hâte que les choses sérieuses commencent et nous sommes tous extrêmement motivés pour essayer d’être aux avant-postes le plus rapidement possible ! »

APRES COURSE

PREMIER CHAMPIONNAT TERMINE SUR LE CIRCUIT PAUL ARMAGNAC DE NOGARO

 

Si l’équipe affinait ses réglages alors que le rythme s’accélérait aux essais libres, le duo Lison/Beltoise s’affirmait lors des qualifications en obtenant la quatorzième puis la huitième place en Pro-Am.
Dimanche, Benoit Lison et Vincent Beltoise réalisaient des débuts prometteurs en finissant 14e au général et en Pro-Am, au terme d’une course mouvementée et physique dans la n°919.
Après cette première course instructive, l’équipe redoublait d’efforts pour hisser son niveau de jeu lors de la deuxième course, lundi. Parti dans le top 10, Vicent Beltoise se montrait extrêmement offensif avant dêtre ralenti par une coupure moteur et une excursion dans les graviers. Lancé dans une bataille de tous les instants, son partenaire Benoit Lison donnait absolument tout jusqu’au dernier tour pour remonter et venir arracher le sixième rang.

« C’était un week-end de travail très intense. Nous partions bien placés, mais Vincent a rencontré des problèmes électroniques. Il y avait un peu de boulot à faire quand j’ai pris le relais, mais nous avions bien économisé nos pneumatiques pour faire la différence et signer des temps proches des leaders sur la fin. Dans l’ensemble, l’équipe est déjà bien rodée et j’ai l’impression que nous roulons ensemble depuis des années. Nous disposons désormais d’une bonne base de travail pour Pau, où le plus gros défi sera de trouver le juste équilibre entre efficacité et dégradation. »

Prochain rendez-vous du Championnat de France FFSA GT, dans les rues de Pau du 17 au 19 mai.